Référencement : comment maîtriser la recherche vocale

Référencement : comment maîtriser la recherche vocale

Le moment est venu de se préparer au virage de la recherche vocale qui bouleversera la manière, dont les prospects trouveront des informations sur les produits en ligne dans un futur très proche. Il est primordial pour les acteurs du marketing numérique de se tenir constamment informés de l’évolution des tendances dans le domaine du référencement.
La recherche vocale constitue assurément la prochaine grande évolution de l’utilisation d’Internet et de l’interaction même avec les machines. Les assistants virtuels comme Alexa d’Amazon, Google Assistant ou encore Siri annoncent la tendance avec la possibilité de faire des recherches, d’acheter en ligne ou même de gérer son agenda. Pour beaucoup, la commande vocale est considérée comme une des technologies les plus intéressantes du XXIe siècle. Mais qu’est-ce que cela signifie pour le référencement dans le futur ? Les statistiques résument le bouleversement. Comscore a prévu que 50% de toutes les recherches en ligne seront effectuées par commande vocale d’ici 2020. C’est une raison suffisante pour que tout spécialiste du marketing numérique prenne une pause et réfléchisse. La moitié des internautes trouveront bientôt des résultats en ligne en utilisant leur voix. Dans ce sens, il est important de se demander si son référencement est optimisé pour la recherche vocale. Dans le cas contraire, une entreprise peut risquer de rater le train en marche. Mais que faire ? Voici quelques pistes de réflexion.

Penser à la position zéro

À la différence de la recherche classique, l’utilisateur débite plusieurs mots avec des phrases plus complexes dans une recherche vocale. L’assistant Google répète une partie de l’extrait de la requête à l’utilisateur qui définit la position zéro. C’est la place la plus convoitée des spécialistes du référencement. Elle est située entre les adwords et le numéro un des résultats naturels. En somme, c’est la réponse qu’on qualifierait de premium à la recherche demandée. La question est de savoir comment s’assurer d’avoir cette position préférentielle, cette position privilégiée à plus d’un titre.

Comment s’assurer que Google lira le contenu de son site

Premièrement, il faut savoir que les extraits qui sont sélectionnés ne sont pas toujours issus de la position un. Seuls 30% seulement le sont, les 70% restants occupant généralement les positions 2 à 5. Qu’est-ce que cela signifie ? Une fois à la première page, la pertinence compte davantage que la position. Pour occuper cette position, le contenu doit être optimisé pour répondre à des questions spécifiques. Une grande partie des extraits concernent des recettes, la santé et le bricolage. Pour les autres domaines, on peut utiliser des outils de recherche par thème ou l’outil gratuit Answer the Public pour générer des idées de contenu permettant de répondre aux questions de certains utilisateurs.
Une astuce pour augmenter ses chances de figurer à la position zéro est de présenter le contenu sous forme de paragraphe, de liste ou de tableau. Pour le paragraphe, l’idéal est de faire des parties de 50 mots au maximum avec des phrases courtes et des mots clés ciblés. Les listes et les tableaux sont également susceptibles d’être présentés, car ils sont faciles à suivre logiquement et visuellement. Quel que soit le sens du contenu, il est important de s’assurer qu’il est facile à comprendre et exempt de terminologie trop technique. Il ne faut pas oublier que le public visé est large et que le jargon peut poser problème.

Optimiser le contenu pour la recherche vocale

À mesure que les assistants virtuels deviennent plus intelligents à chaque recherche vocale, les requêtes deviennent de plus en plus conversationnelles. Une personne pourrait dire à Siri : «Montre-moi les restaurants italiens les moins chers”. En réponse, Siri pourrait dire : “voici les meilleurs restaurants italiens à proximité de chez vous”. On dirait presque que deux personnes sont en train de se parler. Pour cette raison, l’optimisation du contenu à la recherche vocale oblige à utiliser de longs mots clés tels que “restaurants italiens les moins chers”.
Dans ce sens, un contenu avec plus de 1 800 mots peut être très intéressant que la recherche vocale dans le référencement traditionnel, mais il est également judicieux de garder vos phrases relativement courtes et de ne pas perdre le contrôle du texte. Une fois de plus, les outils de recherche par thème sont nécessaires pour répondre de la meilleure des manières aux requêtes des utilisateurs.

Être optimisé et conviviale sur mobile

La plupart des recherches vocales, en particulier celles impliquant une variante de “près de chez moi”, sont effectuées sur des appareils mobiles par des personnes en déplacement, des personnes qui se trouvent peut-être dans des endroits inconnus et qui s’appuient sur des recherches vocales pour les guider vers des points d’intérêt. Il est donc essentiel de rendre le site aussi convivial que possible sur mobile. Avec la propension des gens à utiliser leur mobile pour aller sur internet actuellement, c’est une grosse erreur que de ne pas rendre son site convivial sur smartphones et autres tablette. L’idéal est d’avoir un site à réaction et non pas seulement adaptatif. Il est aussi important de travailler sur la vitesse du site en compressant les fichiers, en optimisant les images ou en réduisant le code. Le chargement d’un site mobile ne devrait pas prendre plus de 5 secondes. Le mieux est de viser 3 secondes.

Focus sur le référencement local

Enfin, il est important d’optimiser ses pages pour le référencement local. Pour s’assurer que des clients potentiels d’une région s’intéressent au site, il suffit de suivre tous les protocoles habituels d’optimisation du référencement local. Celles-ci incluent l’utilisation de termes de recherche géolocalisés dans les balises méta et sur les pages de destination. Il est également important de créer des pages d’emplacement séparées pour tous les emplacements physiques. L’utilisation de Google My Business est également un atout en prenant le soin de bien mettre à jour les informations comme l’adresse, le numéro de téléphone
La fréquence des recherches vocales dans le monde ne fera qu’augmenter dans les prochaines années. L’agence Futur Digital peut aider les sites à aborder de manière sereine cette nouvelle évolution du référencement.

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail