3 stratégies de référencement qui ont fait leurs preuves

  • By admin
  • 8 March, 2019
  • Comments Off on 3 stratégies de référencement qui ont fait leurs preuves

Les champions du commerce électronique représentent une part considérable des ventes au détail. Le référencement y est pour quelque chose, car les meilleurs sites de commerce électronique actuels sont toujours très bien placés dans les moteurs de recherche. Mais comment font-ils ?

Se concentrer sur la taille du catalogue et les vendeurs tiers

Amazon domine le secteur du commerce électronique pour de nombreuses raisons, mais un des facteurs est tout simplement l’étendue de son catalogue par rapport à d’autres détaillants en ligne. Une des raisons pour lesquelles le catalogue d’Amazon est si massif est son lien avec ses vendeurs tiers.
En effet, depuis le premier trimestre 2018, les produits vendus par les tiers représentent 52% du volume des ventes sur Amazon. En 2017, ils ont déjà représenté un chiffre d’affaires impressionnant de 31.88 milliards de dollars, soit une part très importante du chiffre d’affaires de 178 milliards de dollars pour l’année.
Offrir un large choix aux clients a toujours été au cœur de la stratégie d’Amazon, une partie cruciale de ce qu’ils appelaient en interne The Virtuous Cycle, un cycle vertueux important aux yeux de Jeff Bezos. Les vendeurs tiers ont toujours été un élément crucial du modèle commercial d’Amazon. C’est un moyen d’accroître la sélection et, à terme, de réduire les prix. Cela a créé un effet de volant d’inertie qui a permis à la société d’atteindre sa taille actuelle.
Du point de vue du référencement, offrir une sélection de catalogues massive signifie cibler davantage de requêtes. Plus une entreprise propose de produits, plus elle va capturer de trafic. En faisant du catalogue des produits un aspect fondamental de son modèle commercial, Amazon domine actuellement les ventes en ligne.
Cela signifie-t-il que tous les sites de commerce électronique qui souhaitent développer leur trafic de recherche devraient concentrer leur attention sur l’extension de leur catalogue de produits et commencer à ouvrir leurs portes aux vendeurs tiers ? Certainement pas.
En faire un objectif principal pourrait compromettre fondamentalement d’autres objectifs commerciaux. Néanmoins, la taille du catalogue est un important domaine de croissance que tous les sites de commerce électronique doivent prendre en compte. En plus de la croissance générale de la sélection de produits, les concurrents peuvent se concentrer sur des moyens de croissance plus spécialisés, tels que l’élargissement de leur sélection pour inclure des produits exclusifs ou uniques. Mais la leçon SEO est la même : il y a une limite au nombre de requêtes qu’on peut cibler lorsque le catalogue de produits est limité.

Gagner des liens grâce à des intérêts professionnels

Amazon a peut-être le plus de couvertures médiatiques, mais eBay a une longue histoire de succès et reste le deuxième détaillant en ligne ayant le plus de succès en termes de chiffre d’affaires, rapportant environ neuf milliards de dollars par an. Bien qu’étant arrivé sur le marché un an après Amazon, eBay a su se faire une réputation en poussant plus loin le concept de vendeurs tiers d’Amazon. eBay est une plate-forme entièrement basée sur des vendeurs tiers, un endroit où les internautes peuvent enchérir sur des articles vendus par d’autres utilisateurs. La plate-forme s’est depuis élargie pour inclure les achats sans enchère.
Bien qu’Amazon soit une entreprise beaucoup plus grande, eBay le bat sur une métrique de référencement importante, le nombre de backlinks. Selon SEMrush, le domaine Amazon.com a généré environ 2.7 milliards de backlinks contre 4.8 milliards pour eBay. Le fait qu’eBay, une société avec beaucoup moins de revenus, en ait réussi à gagner davantage est une donnée importante.
Pourquoi autant de backlinks ? C’est simple. Les vendeurs ont une raison de créer un lien vers leurs pages et leurs enchères et de mettre à jour ces liens régulièrement lorsque de nouvelles enchères arrivent. Les URL nues et ceux qui indiquent “achetez maintenant” sont un indicateur fort que la plupart de ces liens sont mis en place par des vendeurs qui proposent des liens vers leurs enchères. Le principe est sensiblement la même pour Etsy, un autre site qui fonctionne comme une plate-forme pour les vendeurs.
Bien entendu, tous les sites de commerce électronique ne peuvent constituer une plate-forme permettant aux vendeurs tiers de se promouvoir, mais il y a là matière à réfléchir. Les personnes qui ont une motivation professionnelle dessus sont celles qui sont les plus susceptibles à alimenter un backlinking.
Cela signifie que tout site de commerce électronique agissant en tant que détaillant pour les fabricants et les marques doit contacter ces partenaires commerciaux et les encourager à promouvoir leurs annonces sur le site. Cela peut être facilité par la mise de bouton « acheter » par exemple ou des outils de publications sur les réseaux sociaux.

Un créneau clairement défini

Etsy est arrivé une décennie après Amazon et eBay, mais le succès est au rendez-vous. Le secret d’Etsy repose sur un autre ingrédient : se concentrer sur un créneau. En se limitant uniquement aux sites de vente au détail en ligne, Etsy est le troisième en termes de trafic aux États-Unis.
La croissance de ses revenus a également été remarquablement constante, avoisinant actuellement un demi-milliard de dollars par an. Si Amazon et eBay sont des endroits pour acheter tout et n’importe quoi, Etsy est un lieu d’achat qui s’adresse aux “créateurs du monde entier”, comme c’est indiqué dans la balise de titre de la page d’accueil. Il est contraire aux règles du site de vendre des produits fabriqués en série, ce qui signifie que chaque produit est unique et que les vendeurs sont essentiellement des artistes et des artisans.
Quel impact sur le référencement ? Selon SEMrush, Etsy attire environ 49 millions de personnes en trafic. En se penchant sur les mots-clés sur lesquels le site est classé, on peut voir qu’il est capable de se tailler une place auprès des géants comme Amazon et eBay, alors que d’autres ont des difficultés à figurer en première page pour les produits en série.
Alors que la domination écrasante des géants du commerce électronique ne devrait pas changer, il y a encore de la place à prendre pour les plus petits autres acteurs en termes de référencement. L’agence Futur Digital s’appuie souvent sur la recette de ces champions pour aider ses clients à progresser.

Comments are closed.